Fonds Samuel von Allmen

Identification

1.1 Référence CH NEAVO SVA
1.2 Intitulé/analyse Fonds Samuel von Allmen
1.3 Dates extrêmes 1910-1989
1.4 Niveau de description

Fonds

1.5 Importance matérielle et support  

8 boîtes d'archives

Contexte

2.2 Histoire administrative / Notice biographique

Samuel von Allmen est né à Malvilliers (Val-de-Ruz), le 13 février 1891. Ses parents exploitaient un domaine agricole et y vécurent jusqu'à leur mort. Après avoir fréquenté l'école primaire à Boudevilliers et l'école secondaire à Cernier, S. von Allmen fait un stage de huit mois à Boudevilliers, chez le notaire E. Guyot.

Il séjourne ensuite deux ans et demi à Châteaux-d'Oex où il dirige une école privée. A son retour, il suit des cours de chimie à l'Université de Neuchâtel jusqu'en 1915, année de son mariage avec Hélène.... de Château-d'Oex. La même année, il occupe le poste d'agent au Faisceau lausannois de l'Union Chrétienne de Jeunes Gens (UCJG). Au printemps 1916, le comité de l'UCJG, lui confie le poste d'agent de la Commission romande des Internés.

S. von Allmen obtient sa licence de chimie en 1917 et devient assistant particulier du prof. Paul Dutoit à Lausanne.

Dès novembre 1918 et jusqu'à fin juin 1956, il travaille comme chimiste chez Sandoz à Bâle. Entre 1927 et 1932, en marge d'un travail à plein temps et de sa famille, il prépare une thèse de doctorat qu'il présentera à Neuchâtel le 6 mai 1932. Successivement,  S. von Allmen sera chef de section, puis chef de division et enfin Directeur-adjoint de Sandoz. Entre 1948 et 1949, de graves ennuis de santé l'éloigneront mémentanément de l'entreprise qu'il quittera en 1956 pour prendre sa retraite.

D'après Joies de la Recherche de S. von Allmen, Lausanne 1977 et des renseignements fournis par les donateurs.

S. von Allmen et sa famille (d'après les documents déposés aux AVO)


Charlotte von Allmen est née en 1922 à Bâle où elle a suivi les écoles primaires et secondaires. Elle vient à l'Ecole supérieure de Jeunes Filles à Neuchâtel où elle obtient le diplôme. Après deux semestres à l'Institut Rousseau à Genève, elle s'inscrit à l'Institut des Ministères féminins dont elle ressort diplômée après deux ans d'études théologiques et un an de stage.

De 1946 à 1948, elle se met au service de la CIMADE (oeuvre de secours aux réfugiés de guerre) en Normandie puis fait un séjour linguistique en Angleterre avant d'entrer à l'école d'infirmières de La Source où elle obtient son diplôme en 1952.

Durant plusieurs années, Charlotte von Allmen travaille ensuite au Dispensaire de Neuchâtel, puis pour quelques mois au Bürgerspital de Bâle. En 1958-59, elle suit un cours pour infirmières-chefs et monitrices de l'Ecole supérieure de la Croix-Rouge suisse , à Zurich pour se préparer à occuper le poste de monitrice des stagiaires de La Source à l'Hôpital des Cadolles à Neuchâtel.

En 1962, le Conseil d'administration de la Source la désigne pour reprendre la direction de l'école dont le poste sera vacant dès 1964. A la demande de l'école, Charlotte von Allmen s'inscrit alors au College for Nursing de Wayne State University, à Detroit (Michigan USA) et y passe trois trimestres d'études suivis de voyages d'études à travers les Etats-Unis pour visiter des hôpitaux et des écoles d'infirmières. En 1963, grâce à une bourse du Conseil de l'Europe, elle visite encore des écoles et des établissements hospitaliers en Grande-Bretagne et en RDF.

A partir de 1964, elle dirige La Source jusqu'à sa retraite en....

Notice (fort incomplète), établie d'après l'inventaire.

2.5 Modalité d'entrée

Don de M. A von Allmen en 2012.

Contenu

3.1 Présentation du contenu

Le fonds comprend des documents officiels relatifs à Samuel et Hélène von Allmen, les "Bulletins" (lettres circulaires hebdomadaires adressées par S. von Allmen à ses enfants entre 1945 et 1968), des agendas, les lettres de Charlotte et Annie von Allmen à leurs parents, des documents en lien avec la profession de Charlotte von Allmen, directrice de La Source, des correspondances reçues par Charlotte von Allmen ainsi que des documents provenant de la famille Desaules (ascendance maternelle).

3.2 Tri et éliminations, règles de conservation

Des souvenirs de voyages divers (cartes postales, prospectus...) ont été éliminés.

3.3 Accroissements

Fonds fermé.

3.4 Mode de classement

Le fonds est classé.

Conditions d'accès et utilisation

4.2 Accessibilité

Le fonds est accessible sur rendez-vous.

4.3 Droit d'auteur, conditions de reproduction

La reproduction ainsi que la publication des documents sont soumises à l'autorisation des AVO.

4.4 Langue des documents

Français.

4.6 Instruments de recherche

Inventaire détaillé.

Sources complémentaires

5.2 Existence de copies

Les descendants de S. von Allmen possèdent des copies des "Bulletins".

5.3 Sources complémentaires dans le service d'archives

Non.

5.4 Sources complémentaires dans d'autres services d'archives

Des livres de comptes de S. von Allmen, conservés par l'un de ses petit-fils, Malik von Allmen ayant vécu à Genève, se trouvent aux Archives de la Vie Privée sous la cote 2003-1 Fonds von Allmen.

Contrôle de la description

7.1 Note de l'archiviste

La notice a été établie par Jacqueline Rossier et relue par Antoinette Béguin,

7.3 Date(s) de la description

Juillet 2012



Retour