Colloque(s)


CARNETS ET RECITS DE VOYAGE

Colloque organisé pour le 15e anniversaire des AVO en collaboration avec l'Université de Neuchâtel et le Musée d'ethnographie de Neuchâtel

Jeudi 8 et vendredi 9 novembre 2018 (programme en préparation)


L’HISTOIRE CONTEMPORAINE ET LES ÉCRITS PERSONNELS EN SUISSE ROMANDE (XIXe - XXe SIÈCLES)

VENDREDI 22 NOVEMBRE 2013: Journée publique d’étude organisée par l’Association pour la conservation des Archives de la vie ordinaire (Neuchâtel) à l’occasion du dixième anniversaire de sa création

LIEU: Faculté des lettres et sciences humaines de l’Université de Neuchâtel (Espace Louis-Agassiz 1, 2000 Neuchâtel, salle R.E.[rez est] 42)

Depuis dix ans, l’Association pour la conservation des Archives de la vie ordinaire (AVO) est portée par le renouveau de l’intérêt des historiens et du public pour l’individu avant tout « ordinaire », son quotidien, son vécu, et singulièrement à travers ses propres productions documentaires (écrits per- sonnels). Elle s’est efforcée de sauvegarder et de mettre en valeur ce type de sources, à une échelle locale (le canton de Neuchâtel). Pour le dixième anniversaire de sa naissance, l’association souhaite attirer l’attention du public sur sa démarche par une large rencontre d’historiens et d’archivistes. Cette journée d’étude a l’ambition de faire connaître et de rapprocher les institutions de l’ensemble de la Suisse romande se consacrant, uniquement ou notamment, à la collecte et à la conservation de documents de cette nature, souvent oubliés ou méprisés, parfois menacés de destruction. C’est la première fois qu’une pareille rencontre est mise sur pied. Après une brève présentation de ces institutions, une table ronde abordera quelques questions essentielles relatives au sens de leur existence, à leurs missions, à leurs modes d’action, aux problèmes qu’elles rencontrent dans leur volonté de sauvegarde et de valorisation documentaires.

En second lieu, à travers des présentations concrètes de documents particuliers ou exemplaires (études de cas), cette manifestation voudrait montrer la richesse et la diversité des approches possibles et susciter ainsi une réflexion sur l’utilité de la conservation et de l’exploitation des journaux personnels, des souvenirs, des récits de vie ou des correspondances familiales des deux derniers siècles. Au-delà du goût pour le pittoresque et de la nostalgie naïve qui caractérisent si souvent l’évocation superficielle du passé plus ou moins proche à travers les documents personnels, en particulier ceux de la « vie ordinaire », quel est l’intérêt véritable de la prise en compte de ces sources par les historiens? Quelles sont les orientations de recherche les plus concernées et les plus enrichies par cette démarche, parmi les thématiques prioritairement abordées à travers les documents personnels : histoire sociale (sociabilité et vie familiale), histoire culturelle (religion, éducation), moeurs et sensibilités, vie quotidienne et matérielle, etc.?

Cette journée d’étude, organisée avec le soutien de la Loterie romande et de l’Institut d’histoire de la Faculté des lettres et sciences humaines de l’Université de Neuchâtel, est ouverte à toute personne intéressée, gratuitement et sans inscription!

 

pdf programme_avo_22.11.2013.pdf (137 Ko)


DERNIER COLLOQUE :

La Correspondance familiale en Suisse romande aux XVIIIe et XIXe s.

affectivité, sociabilité, réseaux

En mai 2005 à Neuchâtel par l'Institut d'histoire de l'Université et les AVO.

Les actes du colloque ont paru aux Editions Alphil, sous la responsabilité de l'historien Jean-Pierre Jelmini et du professeur Philippe Henry.

      
[1279011295dscn3088.jpg]
Cliquez pour agrandir