Bienvenue dans l'intimité des muets de l'histoire

Sauvegarder et conserver les témoignages de la vie ordinaire

Sauvegarder et conserver les témoignages de la vie ordinaire

Quand des personnes souhaitent que soient préservés des écrits personnels (correspondances par exemple) ou d'autres témoignages du passé conservés dans le cadre privé, quand des héritiers ne savent que faire des papiers retrouvés au moment du décès d'un proche, l'Association pour la conservation des archives de la vie ordinaire est là pour éviter que ce patrimoine disparaisse.


Plus d'informations…

Au coeur des archives: les fonds

Au coeur des archives: les fonds

Depuis leur création en 2003, les Archives de la vie ordinaire ont recueilli plus d'une centaine de fonds dont il est possible de consulter la liste et une grande partie des inventaires.


Plus d'informations…

Mettre en valeur

Mettre en valeur

Plus d'informations…

Publications

Publications

Nos deux nouvelles publications :

En marge de la grande histoire. Mélanges d'histoires ordinaires offerts à Jacqueline Rossier. Numéro 1-2 de la Revue historique neuchâteloise, juin 2017. 14 contributions à la connaissance du passé à partir de fonds conservés aux Archives de la vie ordinaire. 

Ariane BRUNKO-MEAUTIS et François ZOSSO, Coups de foudre à la Belle Epoque. Quatre histoires d'amour contées à partir de correspondances conservées dans les Archives de la vie ordinaire, Neuchâtel, Alphil, juin 2017, 210 p.

 

 


Plus d'informations…

Evénement en cours

Evénement en cours

A l'affiche

NOUVELLES DU FRONT

Une officière de l'Armée du Salut en Italie, 1911-1948

Un ouvrage de François Zosso, publié sur la base du fonds Marie Petitpierre conservé par les AVO.

Vernissage le jeudi 26 octobre 2017, à 18h00

Salle de l’Armée du Salut
Chemin de Bayard 7
2024 St-Aubin-Sauges

 

 


Plus d'informations…

A vos agendas !

A vos agendas !

 

PROCHAINE MANIFESTATION DES AVO

Il y a cent ans, cette maudite guerre qu’on croyait impossible…

Lundi 6 novembre 2017, 18h30, Bibliothèque publique et universitaire de Neuchâtel, Salle de lecture, dans le cadre des "Lundis des mots"

Lecture à plusieurs voix de textes écrits au fil des quatre années de la Première Guerre mondiale par des hommes et des femmes du pays de Neuchâtel sur la manière dont ils vivaient au quotidien un conflit qui paraissait ne plus devoir finir. Tous ces témoignages seront extraits de fonds conservés dans les Archives de la vie ordinaire.