Fonds Anne-Marie Chapuis

Identification

1.1 Référence CE NE AVO CAM
1.2 Intitulé/analyse Fonds Anne-Marie Chapuis
1.3 Dates extrêmes 1908-2019
1.4 Niveau de description

Fonds d'archives et récits de vie

1.5 Importance matérielle et support  

2 boîtes d'archives et 1 classeur (no 170)

Contexte

2.2 Histoire administrative / Notice biographique

Anne-Marie Chapuis (1943-2020) est la fille de Sébastien-Jean Chapuis dit Seba (1913-1968), marchand de combustible au Locle et champion de moto, et de Margarethe-Sophie Chapuis née Mattern (1911-1991). Anne-Marie a un frère, Sébastien (1944-1990), qui reprend un temps l’entreprise familiale.
Anne-Marie Chapuis est née au Locle le 21 mars 1943. Après des études de commerce au Locle et un premier emploi chez Siegfried à Zofingen, elle entame une carrière au sein du Département des Affaires Fédérales (anciennement Département Politique Fédéral) en tant que secrétaire d’administration en 1966. D’abord à Berne puis dans les représentations suisses à Hong Kong, Pékin et Colombo. En 1979, elle est affectée comme stagiaire consulaire au Consulat général de Suisse à Gênes où elle parfait sa formation. Elle est ensuite nommée chancelière ou cheffe de chancellerie dans de nombreuses représentations (Maputo, Dijon, Monrovia, Amman, Lisbonne, Ankara, Tunis puis Istanbul). Elle développe un grand intérêt privé pour l’histoire des Suisses actifs en Turquie, par exemple celle d’Elisabeth Tschumu, femme du grand-vizir (1859-1949).


Lors de son séjour au Mozambique, elle soutient Stella Mendonça, alors enfant, dans ses études et notamment sa formation de pianiste, et devient sa marraine. Elle prend sa retraite en 2005 et retourne vivre au Locle jusqu’à son décès. Stella Mendonça fera une partie de sa carrière en Suisse, jusqu’en 2021.


Le père d’Anne-Marie, Seba Chapuis, est une figure de la vie locloise des années 1930-1960. Dans un article paru à l’occasion de son décès [l’Impartial, 28 octobre 1968], on apprend qu’il était notamment engagé comme président de la commission de développement pré-professionnel et organisateur de cours de perfectionnement des marchands de combustible. Il faisait également partie du comité des charbonniers de sa ville et était président d’une société de stockage de mazout. Très actif dans la vie sportive de sa commune, il était membre de plusieurs clubs de sport, dont celui de moto. Il fut d’ailleurs sacré champion suisse de 350 cm3 en 1953. Il était également amateur de vol à voile, et occasionnellement speaker lors de compétitions de ski. Par ailleurs, il publiait des textes dans la feuille d’avis des Montagnes. Le fonds contient des documents relatifs à l’histoire de l’entreprise Chapuis, chauffage et autocar commencée en 1918.

2.4 Historique de conservation

Les différents documents ont été conservés, soigneusement ordonnés dans des classeurs et parfois dactylographiés (par exemple certains textes de son père) par Anne-Marie Chapuis. A son décès, et en l’absence de descendants directs, ils ont été récupérés par sa filleule, Mme Stella Mendonça, qui les a confiés en août 2021 aux Archives de la vie ordinaire, avant de retourner vivre au Mozambique.

2.5 Modalité d'entrée

Don de Stella Mendonça le 9 août 2021.

Contenu

3.1 Présentation du contenu

Le fonds est constitué pour l’essentiel d’une trentaine de textes dactylographiés non signés mais semblant avoir été écrits par Anne-Marie Chapuis entre 1971 et 2019, à propos de ses différents séjours professionnels à l’étranger. De nature autobiographique pour certains ou descriptifs pour d’autres, ils concernent des événements, des personnes ou l’histoire du pays en question.


Un document très complet sur l’histoire familiale des Chapuis, probablement rédigé par Anne-Marie Chapuis, est également présent dans ce fonds, à côté de document de la famille Chapuis, dont une partie remonte à la création de l’entreprise familiale de transport en général (vers 1918), et l’autre à l’époque où le père d’Anne-Marie, « Seba » Chapuis, travaillait dans l’entreprise familiale « Chantiers Chapuis combustibles » au Locle (circa 1940-70).


Seba Chapuis est aussi représenté dans le fonds par de nombreux textes de fiction ou racontant des anecdotes vécues illustrant la vie et la société locloises.


Enfin de très nombreuses photos et reproductions de photos relatives à la famille Chapuis (de la fin du 19e à la fin du 20e siècle) complètent ce fonds.

3.3 Accroissements

Le fonds est fermé

3.4 Mode de classement

Le fonds est classé

Conditions d'accès et utilisation

4.3 Droit d'auteur, conditions de reproduction

La reproduction ainsi que la publication des documents sont soumises à l'autorisation des AVO

4.6 Instruments de recherche

Inventaire détaillé (pdf)

Sources complémentaires

5.4 Sources complémentaires dans d'autres services d'archives

Des photographies de Seba Chapuis ont été remises à Roger Lohrer, spécialiste moto, par Anne-Marie Chapuis.

Notes

6.1 Notes

La description a été établie par Françoise Bonnet Borel et Emilie Estelli.

Contrôle de la description

7.3 Date(s) de la description

Hiver 2021-2022



Retour