Fonds Joly Pierre et Madeleine

 _inventaire.pdf  (565 Ko)

Identification

1.1 Référence CH NE AVO JOP
1.3 Dates extrêmes 1875-2018
1.4 Niveau de description

Fonds

1.5 Importance matérielle et support  

Une boîte d'archives

Contexte

2.2 Histoire administrative / Notice biographique

L’essentiel des pièces conservées concerne Pierre et Madeleine Joly.

Pierre Joly est né le 28 juillet 1920 à La Chaux-de-Fonds. C’est le fils aîné de Paul Joly, horloger, originaire de La Chaux-de-Fonds et du Noirmont (BE), et de Juliette née Chapatte (1892-1977). Paul Joly (décédé le 17 mars 1947) et son épouse ont eu quatre fils : Pierre, Francis (décédé à La Chaux-de-Fonds le 30 avril 1992), Abel et Paul (également décédés).

Pierre Joly accomplit sa scolarité à La Chaux-de-Fonds. A 14 ans, il part une année à la Fortbildungsschule d’Hofstetten (SO), avant d’effectuer son apprentissage de vendeur-magasinier chez un primeur de La Chaux-de-Fonds en 1938-1940. Bon élève, il aurait souhaité faire des études, ce qui n’était pas possible dans le milieu modeste qui était le sien. A 21 ans, il quitte le commerce de détail pour devenir agent d’assurances à la Rentenanstalt.

Durant la guerre, Pierre Joly effectue 728 jours de mobilisation. Le 5 août 1944, il épouse Madeleine Jeanne Girardin, née le 27 décembre 1923 et décédée le 29 décembre 2016. Le couple a trois enfants : Danielle, Jean-Bernard et Pierre-Yves.

Le 27 décembre 1944, Pierre Joly acquiert une maison à la rue du Doubs 23 et la rénove. La famille y réside jusqu’en 1972. En effet, à cette date, Pierre Joly devient directeur de l’agence générale de la Rentenanstalt (aujourd’hui Swiss Life) pour le canton de Neuchâtel. Le couple s’installe alors à Auvernier. Pierre Joly prend sa retraite le 30 juin 1982.

Pierre Joly a été notamment président du Cercle catholique de La Chaux-de-Fonds et membre du chœur d’hommes La Cécilienne (créé à La Chaux-de-Fonds en 1891 et dissous en 2002).

Madeleine Joly-Girardin (1923-2016) est la fille aînée de Marcel Girardin (1891-1950), originaire des Bois, bijoutier, joaillier et graveur à La Chaux-de-Fonds, et de Sylvie née Jeanbourquin (1891-1934), régleuse. Elle a un frère cadet, Marcel Girardin Junior (1929-2011). Madeleine Girardin effectue un apprentissage de couturière en 1938-1940 chez deux grands-tantes. Elle fait la connaissance de son futur époux en 1940 déjà. Le mariage sera célébré quatre ans plus tard. Toute jeune, Madeleine souhaitait avoir une famille dont elle puisse être fière : un vœu qui s’est réalisé !

2.4 Historique de conservation

Le fonds a été conservé dans l’appartement de Pierre Joly à Auvernier jusqu’au printemps 2018.

2.5 Modalité d'entrée

Don de Mme Danielle Loup-Joly, Cortaillod, octobre 2018.

Contenu

3.1 Présentation du contenu

Le fonds est composé essentiellement de documents relatifs à la formation scolaire et professionnelle de Pierre et Madeleine Joly, ainsi que d’un certain nombre de photographies. Un récit de vie de Madeleine Joly, rédigé en 2013, ainsi qu’une notice biographique de Paul Joly, rédigée par la donatrice, complètent le fonds.

3.3 Accroissements

Le fonds est fermé.

3.4 Mode de classement

Le fonds est classé.

Conditions d'accès et utilisation

4.2 Accessibilité

Le fonds est accessible sur rendez-vous aux AVO.

4.3 Droit d'auteur, conditions de reproduction

La reproduction ainsi que la publication des documents sont soumises à l'autorisation des AVO

4.4 Langue des documents

Français (2 documents en allemand).

4.6 Instruments de recherche

Inventaire détaillé

Contrôle de la description

7.1 Note de l'archiviste

La description a été établie par Jacques Ramseyer, avec l’aide de la donatrice, et relue par Marie-Paule Droz-Boillat.

7.3 Date(s) de la description

Octobre 2018.



Retour