Fonds Marie-Louise Borel-Weber

Identification

1.1 Référence CH NEAVO MLB
1.2 Intitulé/analyse Fonds Marie-Louise Borel-Weber
1.3 Dates extrêmes 1955- 1956
1.4 Niveau de description

Fonds

1.5 Importance matérielle et support  

1 fourre cartonnée

Contexte

2.2 Histoire administrative / Notice biographique

Paul Weber (1903-1988) a été confiseur durant 35 ans à Valangin; il était connu loin à la ronde, notamment pour sa spécialité de gâteaux au beurre. Il naît et grandit à Valangin où son père Christian est lui-même confiseur. Dès 1917, Paul Weber fait son apprentissage chez Zurcher, confiseur à Colombier. Le 9 juillet 1935, il épouse à la Collégiale de Valangin, Marguerite Leuenberger de La Sagne. A cette date, le couple reprend le commerce de Christian Weber. Parmi les nombreuses créations de Paul Weber, on retiendra celle d'un fameux cep de vigne en zwiebacks qu'il crée pour l'Exposition Nationale de 1939. En 1946, il est nommé Président des Confiseurs neuchâtelois. Il en deviendra Président d'honneur en fin de carrière. Sous sa présidence, les confiseurs de canton créent le Batz neuchâtelois pour le Centenaire de la République, le 1er mars 1948. Paul Weber écrit volontiers des articles pour le Journal des confiseurs dans lequel il relate les diverses activités de ses collègues. En 1970, son fils Jean-Marc reprend le commerce tandis que le couple Weber s'installe à Montmollin d'abord, puis à Dombresson. Atteint dans sa santé, Paul Weber entre à l'hôpital en décembre 1988 et décède quelques jours plus tard. Son épouse, hébergée par son fils à Valangin, décède le 11 janvier 1990 à l'Hôpital de Landeyeux, après une demi-journée d'hospitalisation. Marie-Louise Borel, fille de Paul Weber, a suivi une formation d'employée de commerce.

2.5 Modalité d'entrée

Le fonds a été déposé en 2005 par sa fille Marie-Louise, récipiendaire des lettres.

Contenu

3.1 Présentation du contenu

Entre mai 1955 et mars 1956, Paul Weber écrit à sa fille en place à Zofingue. Certaines lettres comportent également quelques lignes de la maman. Une lettre du frère Jean-Marc et divers documents complètent le fonds. Les lettres reflètent les craintes d'un père dont la fille vit momentanément loin du domicile familial. Les recommandations y sont nombreuses tant au sujet de l'épargne, que de la santé, des amitiés, des divertissements, des fréquentations... Le ton est aux remontrances quand la jeune fille cafarde. Le père évoque également le travail à la confiserie et les problèmes qu'il rencontre avec ses employés.

3.3 Accroissements

Fonds fermé.

3.4 Mode de classement

Le fonds est classé.

Conditions d'accès et utilisation

4.2 Accessibilité

Le fonds est accessible sur rendez-vous aux AVO mais assorti de réserves.

4.3 Droit d'auteur, conditions de reproduction

La reproduction ainsi que la publication des documents sont soumises à l'autorisation des AVO.

4.4 Langue des documents

Français.

4.6 Instruments de recherche

Inventaire sommaire.

Sources complémentaires

5.3 Sources complémentaires dans le service d'archives

Non.

5.5 Bibliographie

Non.

Notes

6.1 Notes

Certains documents ont été exposés dans le cadre de l'exposition VOS SOUVENIRS SONT NOTRE MEMOIRE à la BPUN, novembre 2008-avril 2009.

Contrôle de la description

7.1 Note de l'archiviste

La description a été établie par Jacqueline Rossier et relue par Antoinette Béguin.

7.3 Date(s) de la description

21 février 2005.



Retour