Fonds Cornu Jean

Identification

1.1 Référence CH NE AVO COJ
1.3 Dates extrêmes 1924-1928
1.4 Niveau de description

Fonds

1.5 Importance matérielle et support  

2 boîtes d'archives

Contexte

2.2 Histoire administrative / Notice biographique

Le peintre Jean Cornu est né le 28 septembre 1915 à La Chaux-de-Fonds, dans une famille de patrons horlogers. Il apprend le métier de bijoutier et graveur à l’Ecole d’art de la ville (1931-1932) tout en suivant les cours du sculpteur Léon Perrin. Il complète sa formation à l’Ecole des arts appliqués de Zurich (en orfèvrerie, puis dans la section des arts graphiques) de 1932 à 1936. Il passe ensuite une année à Florence où, bien qu’inscrit à l’Académie des beaux-arts, il visite surtout les musées et monuments de la cité toscane. De retour à La Chaux-de-Fonds en 1938, il installe son atelier (qu’il conservera toute sa vie) au 31 de la rue du Parc et travaille sous l’influence du peintre Georges Dessoulavy. La période de la Deuxième Guerre mondiale est marquée par l’alternance entre présence aux frontières et cours de dessin à La Chaux-de-Fonds.

En 1947, après son mariage avec Janine Schwob, Jean Cornu décide de s’installer à Paris, où il se sent plus libre de trouver sa voie. Le couple vivra durant 55 ans, de manière spartiate, dans un vaste atelier du quartier de Montparnasse. Cependant, Jean Cornu revient chaque année un mois dans sa ville natale, où il continue de peindre.

Invité d’honneur du Salon d’automne en 1977 et titulaire de plusieurs prix, Jean Cornu présente régulièrement ses œuvres (peintures, mais aussi tapisseries, aquarelles, gouaches, dessins et gravures) à Paris, dans des galeries, des salons et autres expositions collectives. Il expose aussi à Berne (dès 1978, à la Galerie du Banneret) et à La Chaux-de-Fonds, au Musée des beaux-arts (en 1947, 1965, 1975 et 2008 – exposition rétrospective).

Frappé de cécité progressive, il doit renoncer à la peinture en 1999. En 2004, il revient habiter définitivement avec son épouse Janine à La Chaux-de-Fonds, où il décède le 17 mai 2009 dans sa 94e année.

2.4 Historique de conservation

Le fonds a été conservé dans le grenier de la maison familiale de la rue du Parc 31, à La Chaux-de-Fonds.

2.5 Modalité d'entrée

Dépôt de l’Association Jean Cornu, par Mme Florence Cornu Windisch et M. Patrick Schwob, La Chaux-de-Fonds, mars 2018.

Contenu

3.1 Présentation du contenu

Le fonds contient les cahiers d’écolier de Jean Cornu à La Chaux-de-Fonds (principalement à l’Ecole secondaire - le « Progymnase »), au milieu des années 1920. Ces cahiers, non datés et pour la plupart artisanalement brochés, sont très soigneusement calligraphiés et mis en pages. Ils sont ornés de nombreux découpages, d’images trouvées dans des revues et collées, de dessins originaux ou réalisés à partir de tampons encrés. Ils touchent la plupart des matières enseignées et sont un bon indicateur des pratiques pédagogiques de l’époque.

3.3 Accroissements

Compléments prévus.

3.4 Mode de classement

Le fonds est classé.

Conditions d'accès et utilisation

4.2 Accessibilité

Le fonds est accessible sur rendez-vous aux AVO.

4.3 Droit d'auteur, conditions de reproduction

La reproduction ainsi que la publication des documents sont soumises à l'autorisation des AVO

4.4 Langue des documents

Français

Sources complémentaires

5.5 Bibliographie

Jean Cornu, La rigueur poétique, sous la direction d’Edmond Charrière et Florence Cornu Windisch, La Chaux-de-Fonds, Musée des beaux-arts / Le Locle, Editions G d’encre, 2008, 132 p. (monographie publiée à l’occasion de l’exposition rétrospective de l’artiste au Musée des beaux-arts de La Chaux-de-Fonds du 24 septembre au 9 novembre 2008)

Jean Cornu, La rigueur poétique, entretiens avec Jean Cornu. Film produit et réalisé par Florence Cornu Windisch, 56’, 2005

Contrôle de la description

7.1 Note de l'archiviste

La description a été établie par Jacques Ramseyer et relue par Florence Cornu Windisch.

7.3 Date(s) de la description

Avril 1918



Retour