Fonds Hélène et Willy Donzé-Donzé

 _donze_11.xlsx  (18 Ko)

Identification

1.1 Référence CH NE AVO HWD
1.2 Intitulé/analyse Fonds Hélène et Willy Donzé-Donzé
1.3 Dates extrêmes 1857-2014
1.4 Niveau de description

Fonds

1.5 Importance matérielle et support  

11 boîtes d'archives

Contexte

2.2 Histoire administrative / Notice biographique

Hélène Donzé, née Donzé (1926-2014) et Willy Donzé (1923-2014) sont nés et morts à La Chaux-de-Fonds. Hélène est la cadette des deux enfants de Georges (Omer) Donzé, horloger, et Hermance Donzé, régleuse, née Jobin. Willy Donzé est le cadet des cinq enfants de Marc Donzé, marchand de combustibles, et d'Irène Donzé, née Lachat ; Willy Donzé a trois frères et deux sœurs, dont une décédée très jeune.

Hélène et Willy Donzé ont effectué toute leur scolarité à La Chaux-de-Fonds, avant de passer une année en Suisse allemande, elle dans un pensionnat à Lucerne et lui à Thoune. Hélène a suivi une formation de vendeuse en chaussures, métier qu'elle a peu exercé. Willy a fait un apprentissage de ferblantier-appareilleur et a complété sa formation par deux maîtrises fédérales de ferblantier et d'appareilleur dans la première moitié des années 1950. Ils se sont mariés en novembre 1948 et ont eu trois enfants nés entre 1950 et 1954 : Martine, Chantal et Gérard.

En 1947-1948, Willy Donzé quitte l'entreprise Pisoli et Brandt pour s'associer avec M. Farinoli pendant quelques années avant de fonder sa propre entreprise de ferblanterie et sanitaire et travailler à son compte jusqu'en 1985, date à laquelle il s'associe avec André Girard à qui il transmet l'entreprise en 1988 au moment de prendre sa retraite. En 1971 il a exposé au Salon des inventeurs à Bruxelles un système d'extraction de fumées et gaz lors d'incendies qu'il a appelé Wid-O-Air.
Hélène Donzé a été mère au foyer tout en travaillant certaines périodes comme secrétaire de l'entreprise de son mari. Au début des années 1970, elle s'engage comme monitrice pour les pèlerinages des catéchumènes catholiques à Rome. A l'heure de la retraite, elle se met à la peinture sur bois et sur soie, participe à des marchés d'artisans et donne de nombreux cours à La Bricole (magasin de produits de bricolage situé à la rue de la Charière, aujourd’hui disparu).

En 1953, Willy Donzé achète à Louis Macquat les immeubles de la rue des Fleurs 4, 4b (des garages), 6 et 8. Il installe son atelier rue des Fleurs 6 et transforme le bâtiment pour construire un grand appartement où il habite avec son épouse de 1955 à 2013. En 2013 ils sont contraints de déménager au Home de La Sombaille où ils décèdent tous deux en mars 2014. Au moment de leur décès, Hélène et Willy avaient 3 enfants, 5 petits-enfants, et 7 arrière-petits-enfants. De 2006 à 2014 Willy Donzé a été sous la curatelle de son fils Gérard.

De l'âge adulte jusqu'en 1973, Willy Donzé a été membre des Sapeurs-pompiers de La Chaux-de-Fonds où il a atteint le grade de capitaine. Il a appartenu à la Protection civile en tant qu'instructeur du groupe des pionniers. De 1958 à 2009 il a fait partie des Contemporains de 1923. De 1964 à son décès, il a intégré l'Amicale 64, qui regroupait d'anciens cadres de la compagnie de pompiers qu'il avait dirigée. Il a aussi été membre d'un groupe de chasseurs, de l'Association suisse des inventeurs, du comité local de l'Association suisse des invalides. D'origine catholique romaine, Hélène et Willy Donzé ont été membres pendant quelques années de l'Ancien et mystique ordre de la Rose-Croix (AMORC), dont le local romand de réunion se trouvait à Grandson.

2.4 Historique de conservation

Le fonds a été constitué par Hélène et Willy Donzé. Après leur décès, il a été trié et inventorié dans les grandes lignes par Gérard Donzé, qui l’a déposé aux AVO le 30 juin 2017.

2.5 Modalité d'entrée

Don de Mme Martine Donzé, Mme Chantal Donzé et M. Gérard Donzé, La Chaux-de-Fonds, 2017.

Contenu

3.1 Présentation du contenu

Le fonds contient principalement des archives administratives de l'entreprise Willy Donzé (décomptes de salaires, fiches de travail, correspondances, etc.) et des immeubles de la rue des Fleurs remontant à 1857 (actes notariés, relations avec le prêteur hypothécaire, les autorités communales et cantonales, les principaux locataires, liste et factures des principales transformations et améliorations, plans), d'autres immeubles dont il a hérité avec ses frères et sœur.

Le fonds contient également des archives liées aux Sapeurs-pompiers de La Chaux-de-Fonds, aux Contemporains de 1923, à l'Amicale 64, à la Protection civile, aux Inventeurs, etc.

Il contient aussi des documents officiels (passeports, cartes d'identité, diplômes obtenus, livrets de service, permis de chasse, etc.), de la correspondance familiale et privée, des photographies personnelles et familiales et des notes de voyages rédigées par Hélène. Il contient aussi quelques documents de leurs parents et familles d'origines respectifs.

3.3 Accroissements

Accroissements possibles.

3.4 Mode de classement

Le fonds est classé et a fait l'objet d'un inventaire détaillé.

Conditions d'accès et utilisation

4.2 Accessibilité

Le fonds est accessible sur rendez-vous aux AVO.

4.3 Droit d'auteur, conditions de reproduction

La reproduction ainsi que la publication des documents sont soumises à l'autorisation des AVO

4.4 Langue des documents

Français

4.6 Instruments de recherche

Inventaire détaillé.

Sources complémentaires

5.3 Sources complémentaires dans le service d'archives

Généalogie de la famille donatrice du fonds (blog.martignoni.net).

5.4 Sources complémentaires dans d'autres services d'archives

La Bibliothèque de la Ville de La Chaux-de-Fonds possède un fonds Jeanne et Aldo Martignoni-Donzé (VCH-BVFSP JAMD); Jeanne (1914-2004) était la sœur aînée de Willy Donzé.

Contrôle de la description

7.1 Note de l'archiviste

La description a été établie par Gérard Donzé et revue par Jacques Ramseyer.

7.3 Date(s) de la description

Juin 2017



Retour