Fonds Villemin Maurice

 _fonds_maurice_villemin.pdf  (494 Ko)

Identification

1.1 Référence CH NE AVO MVI
1.3 Dates extrêmes 1965-2000
1.4 Niveau de description

Fonds

1.5 Importance matérielle et support  

4 boîtes d'archives + un classeur.

Contexte

2.2 Histoire administrative / Notice biographique

Le fonds est composé d’un important ensemble de pièces dactylographiées (lettres, procès-verbaux, bulletins d’inscription, résultats sportifs…) ou imprimées (prospectus, programmes…), ainsi que d’images, toutes ou presque relatives au ski de fond.

Maurice Villemin (16 décembre 1921 – 22 novembre 2015) est né et a vécu pour l’essentiel aux Hauts-Geneveys. Fils unique de Louise Augsburger, il est élevé par Emmanuel Villemin et prend le nom de son père adoptif à sa majorité. Après avoir effectué sa scolarité aux Hauts-Geneveys, il entame un apprentissage aux PTT. Il travaillera à Neuchâtel, à La Chaux-de-Fonds et ailleurs encore avant d’être nommé au début des années 1960 facteur aux Hauts-Geneveys. Il se marie en 1960 avec Irène Bachmann, originaire de l’Emmental, mais dont les parents habitaient à Peseux. Le couple a trois fils dont l’un décède en 2014. Maurice Villemin terminera sa vie au home de Landeyeux.

Sportif, Maurice Villemin est plusieurs fois chef de délégation de l’équipe nationale suisse de ski de fond. Premier président de la Communauté romande pour le ski de fond, il introduit cette discipline dans la région, créant des pistes balisées et ouvrant en 1968 un centre de ski à Tête-de-Ran, qui proposait des skis de fond à vendre ou à louer. Le centre comprenait une Ecole suisse de ski Vue-des-Alpes – Tête-de-Ran (dont Maurice Villemin est le directeur jusqu’en décembre 1989) ainsi que des dortoirs pour héberger les participants à des séminaires. En 1977, Maurice Villemin donne l’impulsion, avec René Leuba, à ce qui deviendra l’Association neuchâteloise des skieurs de fond et de randonnée – aujourd’hui Neuchâtel Ski de Fond – dont il est chef technique de 1978 à 1981. C’est en 1977 que Maurice Villemin reçoit le Mérite sportif neuchâtelois (décerné par l’Association neuchâteloise des journalistes sportifs) pour son travail de promotion du ski de fond et de randonnée. Il participe aussi aux projets de développement de la région et est à l’origine des tracés de randonnées à ski de fond sur les crêtes du Jura.

En 1986 il fonde le Ski-club de la Vue-des-Alpes : ski de fond, ski alpin, surf et ski de vitesse (kilomètre lancé). Le club met aussi sur pied des activités sportives d’été (VTT, escalade, saut à l’élastique, ou encore la course pédestre Vilars – La Vue-des-Alpes). C’est un des 45 skis-clubs regroupés à l’enseigne du Giron jurassien (GJ) ; son groupe de compétition de ski de fond fait partie des cadres du GJ, qu’il représente dans les courses de la Fédération suisse de ski (FSS). Le Ski-club de La Vue-des-Alpes comprend aussi un groupe de ski de loisirs qui participe à des courses populaires : Mégamicro, Mara, Marathon de l’Engadine… Dans les années 1980, Maurice Villemin est également membre de l’Association pour le développement de La Vue-des-Alpes et de la Commission du tourisme des Hauts-Geneveys.

Sur le plan suisse, Maurice Villemin reçoit l’épingle d’or du mérite de la FFS en 1981 pour avoir été durant neuf ans chef du ski nordique au GJ, dix ans juge-arbitre dans la même région et dix ans vice-président de l’Association des écoles suisses de ski nordique, prenant en charge la formation des professeurs de ski de fond et de randonnée en Suisse romande. Il est désigné comme membre honoraire de la FSS après 40 ans d’affiliation (1951-1991). Maurice Villemin se distingue aussi en organisant en 1983 à La Vue-des-Alpes les 5es championnats suisses des écoles suisses de ski nordique et en 1994 le tirage au sort du 54e camp de ski « Juskila » de La Lenk. « Juskila » est l’abréviation de Jugendskilager ; camp de ski pour la jeunesse. Ces camps ont toujours lieu la première semaine de janvier ; ils sont gratuits pour les enfants qui les fréquentent et les moniteurs sont tous des bénévoles. Chaque année, un canton est parrain du camp et organise le tirage au sort des participants.

2.4 Historique de conservation

Le fonds était conservé au domicile de Maurice Villemin jusqu’en été 2015.

2.5 Modalité d'entrée

Don de M. Nils Villemin, Les Hauts-Geneveys, 31 juillet 2015.

Contenu

3.1 Présentation du contenu

Le fonds concerne les historiens du sport et les personnes intéressées par les débuts du ski nordique dans le canton de Neuchâtel. Il est composé de trois ensembles :
a) les documents relatifs à Maurice Villemin, à l’Ecole suisse de ski nordique de Tête-de-Ran – La Vue-des-Alpes, au Ski-club de La Vue-des-Alpes et à la région des Hauts-Geneveys (1970-2000) ;
b) les documents relatifs à la Fédération suisse de ski et aux championnats suisses des écoles suisses de ski nordique (1979-1994) ;
c) les documents relatifs au tirage au sort des participants au 54e camp de ski de jeunes à La Lenk (« Juskila »), 20-30 octobre 1994.
Le fond comprend également un classeur constitué en 1989 par Maurice Villemin et destiné à ses fils : Ecole suisse de ski, Souvenirs de Maurice Villemin 1970-1980, qui regroupe des photographies, des cartes postales, des médailles, des lettres, des hommages, des procès-verbaux, des imprimés divers relatifs aux activités de Maurice Villemin, retraçant en quelque sorte sa vie au service du ski nordique et de sa région entre 1970 et la fin des années 1980.

3.3 Accroissements

Le fonds est fermé.

3.4 Mode de classement

Le fonds a fait l'objet d'un inventaire sommaire.

Conditions d'accès et utilisation

4.2 Accessibilité

Le fonds est accessible sur rendez-vous aux AVO.

4.3 Droit d'auteur, conditions de reproduction

La reproduction ainsi que la publication des documents sont soumises à l'autorisation des AVO.

4.4 Langue des documents

Français.

4.6 Instruments de recherche

Inventaire sommaire.

Contrôle de la description

7.1 Note de l'archiviste

La description a été établie par Jacques Ramseyer et relue par Marie-Paule Droz-Boillat.

7.3 Date(s) de la description

Décembre 2016.



Retour